AU CŒUR DE VOS ÉMOTIONS
Le cœur, les intestins et le cerveau sont trois lieux de naissance importants de nos émotions. Il a été prouvé scientifiquement que le cerveau n’est pas le seul responsable véhiculant nos émotions. Nous avons à l’intérieur de chacun de nous différents récipients pour conserver ou faire bouillir l’expression de nos différentes émotions. 60 % des cellules du cœur sont des cellules nerveuses. L’intestin, quant à lui, contient plus de cellules nerveuses que la colonne vertébrale elle-même. Ce qui prouverait que le cœur et l’intestin peuvent agir indépendamment du cerveau pour rassembler différentes informations en s’adaptant à leur propre environnement. Il y a une expression nouvelle qui parle de la présence de deux cerveaux : soit celui du cœur/intestins et celui de notre tête.

LE POUVOIR DES SIGNAUX
Prendre conscience que nous avons deux cerveaux responsables de nos actions au quotidien nous aidera à mieux entendre les signes qui apparaissent dans les différents espaces émotionnels. Nous pouvons ressentir des choses avec notre cœur et avec nos intestins. Ils peuvent parfois même contredire notre cerveau. Nous devons apprendre à écouter ce que notre corps nous révèle. Mais comment arriver à le faire de manière efficace ? Malheureusement, notre société préconise le verbal (10 % du langage) plutôt que le non-verbal, qui fait partie de 90 % de notre langage. Le contrôle de nos émotions peut se faire beaucoup plus facilement lorsqu’on est conscient de ce fait et qu’on prend le temps de bien observer et de comprendre les signaux du corps lui-même. Une fois que nous aurons compris l’importance du non-verbal, nous aurons plus de contrôle sur ce qui se passe à l’intérieur de nous, et ce, peu importe, ce qui se passe autour de nous. C’est facile à dire, mais est-ce facile à faire ? Mon prochain article répondra un peu plus à cette question, et portera sur le sujet de l’interprétation des émotions par les chevaux.